Newsletters / TUNISIA DÉSERT CHALLENGE 2022 / POMPY

Bonjour à tous et toutes, Je vous dois beaucoup !

Après bien des péripéties depuis le covid de 2020, la compétition avec pompy pour laquelle mes partenaires sportifs et pompy m’ont soutenu a bien pu avoir lieu. J’étais particulièrement motivé a l’idée d’aller laver l’affront du DAKAR 2018 / 2019 avec une seule idée en tête allez jusqu’au bout pour vous et prouver ma capacité !  Le 22 janvier nouveau coup dur alors que la préparation des entrainements physiques et moto montait en puissance, je chute lourdement a l’entrainement…Bilan luxation de l’épaule et fracture de l’humérus gauche (je suis gaucher). La 19 ème fracture !

A partir de cette terrible date je suis passé par des moments vraiment difficiles psychologiquement. Soit il fallait a nouveau tout remettre en cause, soit il me restait 90 jours, pour envisager un type de préparation mentale et psychologique différent puisque la prépa physique était réduite a juste pédaler chez Lemon one fitness a Beaune avec un seul bras. MERCI a ma chirurgienne qui a été compréhensive en acceptant une immobilisation réduite a 3 semaines, au kiné Maxime qui m’a pris en charge de façons intensive 4 fois par semaine, a Françoise qui m’a suivis pour une thérapie alimentaire, A Cryo Medic center pour la cryothérapie a chalon, a mon ostéopathe et mon médecin pour la mésothérapie et le protocole médicamenteux.

MERCI à ma chérie qui a du supporter le pire a la maison tellement j’étais insupportable et désagréable, et mes collègues qui ont subit mon absence a cause de cette blessure !

Tout le monde a essayé de me dissuader par bienveillance ou par des sentiments moins bien attentionné de partir pour ce rallye raid extrême qui venait d’être déplacé en TUNISIE ce qui engendrait pas mal de changement dans l’organisation ! J’avais la pression !

Une fois sur place le 20 avril tout devient différent, la douleur, les soucis, les doutes, mon intégration dans le Team professionnel NOMADE RACING m’a profondément aidé pour la partie mécanique (MERCI à Julien et Théo) et la rigueur d’une telle structure. Je n’avais qu’une obsession ça passe ou ça casse ! Il me fallait également prendre mes marques sur une moto usine que je n’avais jamais piloté et apprendre le fonctionnement d’une équipe avec des pilotes phares comme Matthieu DOVEZE. Ce fut une véritable expérience humaine de partage et de camaraderie !

Les premiers jours du rallye sur le prologue de 70 km je suis bien perdu dans la navigation, mais avec l’étape 2 de plus de 550 km les rudiments de base commencent a revenir. Mon seul objectif ne pas tomber et préserver l’épaule et assurer jour après jour l’arrivée.

Jour 3 / environ 300 km les dunes de EL BORMA sud de la Tunisie sont impitoyables, un jeune motard Français de 35 ans ancien pompiers de PARIS / Gendarme a AURILLAC y perdra la vie, ce fut un coup dur pour tout le rallye même Camion, Auto, Ssv. Mais pour les 60 motos et quad  que nous étions au départ c’est vraiment difficile ! J’ai moi aussi été conforté a l’hyperthermie maligne de l’effort mais j’ai pu gérer avec sagesse j’étais dans le dur. Je sors du parcours avant la fin et prends plus de 10 h de pénalités. MERCI a HYDRATIS qui a sauvé bien plus que mon hydratation !

Jour 4 / La tempête de sable avec des vents entre 50 et 80 km/h s’invite et ne nous lâchera plus jusqu’à l’arrivée l’étape sera annulée pour raison de sécurité, l’hélicoptère est cloué au sol. Ce sera par la route désertique recouverte de sable qui nous rallierons DOUZ, presque 200 km a 45 degrés battu par les vents avec une visibilité réduite a 50 mètres. L étape comportait plus de 100 km de dunes de sables a la base. Déçu, dubitatif et soulagé a la fois !

Jour 5 / les vents ont faiblis, mais nous prenons la départ dans des conditions extrêmes de vents de sables. L’étape sera stoppée au km 180.

Les jours suivants étapes 6 7 8  IL RESTE PLUS DE 700 KM malgré le vent en étant prudent et en appliquant une bonne navigation. Je remonte au classement nous ne serons que 40 à l’arrivée. Ce sera les plus belles étapes par la beauté des paysages.

C’était vraiment hard, 2500 km de tout terrain. Je ne retournerais jamais en Tunisie en compétition rallye raid je pense. Je termine 19 ème moto et 24 au scratch moto et quad. Le défis est relevé, nous arrivons sur le site emblématique dénommé STAR WARS (juste deux cotes fêlés).

Enfin je suis a l’arrivée je pense beaucoup a vous qui me soutenez. J’ai pu offrir quelques pompy sur le parcours mais l’association avec laquelle j’avais rendez vous le soir de l’arrivée n’est jamais venue. C’est toujours compliqué dans ces pays nous étions en plein ramadan et la fête de l’Aïd avait lieu dans 48 h. Une interview avec la TV tunisienne a eu lieu deux fois. le BP a relayé deux magnifiques articles, la page Facebook du SDIS 21 a fait deux superbes publications. Et malgré les difficultés de réseaux vous avez du recevoir des news en direct par mail ou sur bouvier-rallye-raid.fr

Maintenant place a la récupération et la rééducation de l’épaule qui va reprendre en vue de la manche du championnat de France de cross country le 12 juin à CHAUMONT. Les expositions pompy et la distribution des 2000 POMPY pour la BOURGOGNE qui va commencer en MAI et toujours en ligne de mire la préparation de la mission humanitaire pompy Désert au Maroc en octobre prochain

liens web:

https://www.facebook.com/1356106691146088/posts/5048096618613725/

https://www.facebook.com/1503306169968331/posts/2892078381091096/

https://www.facebook.com/1503306169968331/posts/2900882496877351/

 

 

 

 

 

No Replies to "Newsletters / TUNISIA DÉSERT CHALLENGE 2022 / POMPY"


    Got something to say?

    Some html is OK